Ski de rando : Pointe du Charbonnier

Retour sur le week-end ski de rando dans les Alpes du 15 et 16 février. Objectif : ascension de la Pointe du Charbonnier. Florent, organisateur de la sortie, nous raconte.


Départ samedi matin 5h du mat pour Florence, Pierre (ptit) et Gaël. Retrouvailles à Albertville à 8h30 --> Passage obligé au Decath pour acheter la carte ;)

Direction Tignes Val Claret - Route chargée --> Astuce : la nationale --> Echec : une heure de bouchon ... Reprise de l'autoroute --> Arrivée à 12h00 sous le soleil (il faut 6°C à 2100)

Montée à ski direction le refuge de la Leisse par le vallon du Paquis, donc le long des pistes ... pas très intéressant mais pas vraiment d'autre solution surtout en commençant la rando à 13h00 ! Passé le col de la Leisse on est enfin en dehors du domaine skiable --> très beau cirque bien ouvert, vallonné et dominé par le sommet et le glacier de la Grande motte (3653 mètres) qui offre de magnifiques couloirs qu'on aimerait bien venir faire un jour !

Ça descend mais pas suffisamment pour enlever les peaux. On se rapproche du refuge en suivant une trace qui date de plusieurs jours. On va être seul au refuge --> top ! Mais 100m avant le refuge, OUFTI*, 5 skieurs qui arrivent par le versant opposé --> grosse accélération pour arriver avant eux et choper les bons lits --> échec, ils arrivent avant nous ... mais au final il y a pile poil le bon nombre de lits donc tout va bien ! Nos compères sont belges, ils arrivent du refuge de la FEMMA et ont enchaîné la pointe de la Sana (3436) puis le col de la pointe du Grapillon. La veille ils étaient au refuge du fond des fours. C'est une initiation pour 4 d'entre eux (belle initiation) ... en revanche leur leader semble vraiment solide. Il nous raconte notamment sa descente de la face sud de la grande casse que l'on voit du refuge qui donne des frissons (difficulté 5.3 vue d'en bas ça fait peur !).

Le refuge est top --> 1 grand réfectoire avec poêle à bois et cuisine et avec 9 couchages en mezzanine et un second bâtiment (non chauffé) avec 32 couchages additionnels. Il y a aussi un troisième bâtiment mais fermé, c'est celui des gardiens, le refuge ouvrira début mars.  Nuit paisible au chaud. 


Réveil pénard à 6h30 pour un départ à 8h10 --> Il fait beau mais il y a un petit voile nuageux --> Direction notre objectif la pointe du Charbonnier (900m de déniv et environ 3km) --> Ce qui paraissait simple vue d'en bas est plus compliqué que prévu, la neige est béton et la pente à 40°C par endroits, on met donc assez vite les couteaux puis on sort à pied au col. Le sommet est à 80m au dessus de nous, on chausse les crampons et on finit cette petite ascension avec un peu de mixte sur un dédale de granite pas toujours très stable ! Bien sympathique ! La descente à ski est vraiment top, on va chercher un couloir bien isolé et des combes qui ont accumulé la neige soufflée, extra ! Arrivée en bas on savoure le moment au soleil et on en profite pour déjeuner. Il est déjà 13h30, on a bien traîné à la montée ... Retour vers le col de la Leisse, c'est long, presque 5km de progression à monter et descendre dans des vallons. On chausse au dessus du col, dernière descente dans la poudre et on rejoint une piste bleu et son cortège de skieurs (vacances scolaires obligent) ... un retour à la civilisation un peu raide, mais on s'en fout, on a passé deux jours vraiment top, découvert un cirque et un refuge qui offrent de très nombreuses possibilités de ski et on revient avec des idées d'itinéraires pour une prochaine venue !


* "PUTAIN" en Belge




 

Salle Casamur - 22 Impasse Bonnabaud, 63000 Clermont-Ferrand, France
Permanence les mardis de 19h à 22h d'octobre à avril